Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » XIII T19 (Van Hamme, Vance, Petra) – Dargaud – 11,99€

XIII T19 (Van Hamme, Vance, Petra) – Dargaud – 11,99€

Parution : 11/2007

Après avoir échappé à Jessica Martin et aux tueurs d’Irina Svetlanova (Secret défense – tome 14), le jeune Danny Finkelstein est parvenu à faire éditer le dossier de son frère mort dénonçant la conspiration des XX et un autre ouvrage révélant la véritable identité de XIII. L’arrivée prochaine dans les bacs de ses deux bombes éditoriales, mettant en jeu les plus hautes autorités américaines, entraîne des règlements de comptes en chaîne chez les protagonistes de cette sombre histoire. XIII et ses amis décident dès lors qu’ils n’ont plus d’autre choix que de jouer leur va-tout et de se livrer à la Justice de leur pays.
Enfin la conclusion de cette série fabuleuse, qui nous aura fait rêver durant des décennies ! L’œuvre d’un scénariste de génie (Jean Van Hamme) et d’un dessinateur tout aussi magique (William Vance) dont le travail tout au long de ces années n’a, pour moi, jamais démérité (j’aime tous les albums de XIII !). L’attente est à la hauteur du résultat ! On ne lit pas « Le dernier round » sans un certain pincement au cœur : Van Hamme a annoncé il y a deux ans qu’il n’écrirait plus cette série, tout comme Thorgal, et on peut le regretter. On quémanderait bien quelques cases, voir des planches supplémentaires, parce qu’on n’a pas envie que cela finisse. On voudrait voir encore se prolonger l’aventure, rester avec le Major Jones ou bien le Général Carrington. Repartir au Costa Verde ou ailleurs ! A l’image des volumes précédents, celui-ci ne manque pas d’action, et Van Hamme a su trouver le juste équilibre pour ne pas sombrer dans la caricature, la fin quoique optimiste est loin de l’happy end conventionnel. Le scénariste se laisse une fois encore aller à l’autodérision en multipliant les clins d’œil (entre autre au tome précédent dessiné par Jean Giraud et qui devient The Kelly Brian story aux éditions Moebius).
Tout cela termine de clôturer une ambiance bien particulière à la série, qui restera assurément à jamais un grand classique de la BD, en plus d’un succès éditorial rondement mené.

Ludovic Grignion

Chronique du Tome 18

A noter que pour l’occasion de cet ultime opus, une édition collector limitée à 20 000 exemplaires est en vente. Numérotée, elle a une couverture avec le logo de la série dorée. L’intérieur est identique à la version normale. Le prix est également le même, alors autant en profiter !

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*