Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Galaxy Express 999 T21 (Matsumoto) – Kana – 6,25€

Galaxy Express 999 T21 (Matsumoto) – Kana – 6,25€

Parution : 01/2008
Tetsurô et Maetel parviennent au cœur de la galaxie, sur la planète Destiny. Gare centrale de tous les Galaxy Express, c’est un endroit triste et froid. Laylla est la coordinatrice de tous les trains, suivant leurs trajets et veillant à leur sécurité. Elle consacre ainsi sa vie à protéger les voyageurs de l’espace. Si le 999 repart avec ses deux passagers vers de nouvelles planètes et de nouvelles rencontres, d’autres jeunes hommes arrivent sur Destiny pour devenir des Space Panzer Grenadiers : parmi eux, Mamoru et Manabu Yûki. Les frères de Kei, la fidèle amie d’Albator, ne seront pas seuls à rejoindre cette brigade…
Le train de l’espace n’est pas arrivé à son terminus mais c’est tout comme. En 1996, Leiji Matsumoto avait repris sa série fétiche (créée en 1978) pour lui offrir une suite en 6 volumes, à partir du Tome 15. Puis il avait prolongé l’aventure mais, comme pour Capitaine Albator, il s’est à nouveau arrêté sans prévenir, préférant cette fois encore réserver la suite pour une version télé (Galaxy Railways, série en 26 épisodes, une des meilleures de Matsumoto). Peut-être y reviendra-t-il mais cela reste très hypothétique. Dommage car l’arrivée de nouveaux personnages proposait un changement de voie (ah ah) salutaire à une série qui tournait en rond depuis que Tetsurô avait réglé son problème de robotisation (non, pas de spoiler). Le début de ce tome est d’ailleurs un prologue et on regrette de ne pas avoir la suite en manga. Mais il y a maintenant de nombreux récits à lire et à relire avec plaisir, sans compter les adaptations télé et cinéma, et d’autres séries animées comme Space Symphony Maetel ou Maetel Legend qui prolongeront ce voyage dans les étoiles.
Un dernier tome qui semblait donner un nouveau départ. Grève du contrôleur ou terminus, il faudra acheter le coffret DVD de Galaxy Railways pour connaître la suite.
Arnaud Gueury

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*