Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Constellations T1 (Daryl, Popcube) – Ankama – 12,90€

Constellations T1 (Daryl, Popcube) – Ankama – 12,90€

Parution : 10/2008
Dans un monde futuriste, les jeunes ont été mis en sécurité par leurs aînés dans des stades abandonnés. Comme d’autres, Daniel, Efrim et Fanny survivent, aux cotés des quelques survivants séniles de la génération précédente. Tous vivent dans la crainte d’être raflés, et n’ont comme vague espoir que d’essayer de comprendre cette civilisation passée, dont ils trouvent des reliques dans les décharges alentour.
Issu du nouveau label Araignée des éditions Ankama, ce premier volume de la série Constellations est pour le moins intrigant. Un format particulier pour un récit de 240 pages qui s’inscrit effectivement dans le registre du fantastique et de l’étrange, genre revendiqué par cette nouvelle collection. Daryl et Popcube, deux artistes à l’anonymat savamment préservé, nous livre une histoire des plus énigmatiques. On peut se laisser embarquer à rêver avec les personnages, afin d’essayer de comprendre ce monde dont les tenants et les aboutissants nous échappent. On regarde le ciel, en espérant trouver la réponse dans les étoiles qui éclairent leurs vies de réclusion à l’intérieur d’un stade de football encerclé de barbelés et de gravats hétéroclites. Les graphismes en noir et blanc sont d’une simplicité déconcertante. Un style naïf d’où émerge au fil du récit poésie et nostalgie. Des illustrations des dessinateurs « maison » (Maliki et Ancestral Z entre autres) ou bien encore des photos de Daryl qui signe également les textes, terminent d’imposer un recueil original et pas forcément inintéressant, même si d’un abord difficile.
L’ensemble qui relève de la métaphore n’emportera certainement pas tous les lecteurs de BD ou d’art graphique, n’en reste pas moins que cette initiative risquée mérite le coup d’œil.
Ludovic Grignion

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*