Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » La Légende du Changeling T1 (Dubois, Fourquemin, Smulkowski) – Le Lombard – 13,50€

La Légende du Changeling T1 (Dubois, Fourquemin, Smulkowski) – Le Lombard – 13,50€

Parution : 06/2008
A une époque où la civilisation promet d’engloutir légendes et histoires des temps anciens… Un brave paysan et sa femme sont parents pour la seconde fois. Le petit Peter arrive dans une famille heureuse, même si le travail manque parfois pour son père. Tout va basculer quand il disparait de l’attention de sa sœur Sheela, alors qu’il était déposé sous l’arbre aux fées. Quelques jours plus tard, après de nombreuses recherches infructueuses, l’enfant reparait. Changé. Tous font comme si de rien n’était. « Scrubby » grandit donc normalement, s’aventurant au fil de l’âge au plus profond des bois, là où vit un sage ermite qui l’initie à la beauté de la nature. Bien loin des contraintes des hommes, qui obligent les travailleurs à quitter la campagne pour trouver du travail en ville, où la pauvreté et la misère règnent…
Pierre Dubois, scénariste-elficologue émérite, a su trouver une histoire sur mesure pour Xavier Fourquemin (Miss Endicott). Son récit basé sur des légendes presque disparues trouve écho dans le style si particulier de son dessinateur. Même si le genre a été maintes fois abordé, notamment dans les productions de la collection Soleil Celtic, les auteurs parviennent à en tirer de quoi éveiller la curiosité et l’intérêt. Il faut bien sûr ne pas être allergique à la fantasy pour l’apprécier ! L’originalité de la série réside en outre dans l’époque choisie, à savoir la fin du XIXème siècle et les troubles des travailleurs en Angleterre. Ce contraste entre les croyances anciennes et la modernité qui broie le passé est des plus réussies.
Une série parfaitement écrite pour mettre en valeur le dessin d’un artiste talentueux. Ou le contraire ?
Arnaud Gueury

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*