Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Le Narval T1 (Supiot, Beuzelin) – Glénat – 9,90€

Le Narval T1 (Supiot, Beuzelin) – Glénat – 9,90€

SP

Parution : 02/2010
La première chose qui frappe l’amateur de franco-belge en découvrant L’homme de fond, c’est sa couverture, qui sur la forme n’est pas sans rappeler les aventures aquatiques du Spirou de Franquin, à savoir Le Repaire de la Murène et Spirou et les hommes-bulles. Alors, simple leurre destiné à attirer le chaland ou réel annonciateur d’un travail de qualité ? Il semblerait que ce soit la deuxième solution, et c’est tant mieux !
Olivier Supiot (Les aventures oubliées du baron de Münchhausen, Marie Frisson, etc.) nous plonge dans un univers intéressant avec comme personnage principal Robert Narval, appelez-le Bob, plongeur expérimenté et fils d’André-Napoléon Narval, fondateur en 1954 de l’agence Bloodshift. Convoqué aux quatre coins du monde pour différentes missions, ce professionnel doit faire face à de multiples imprévus. Une bonne dose d’humour caustique, saupoudrée d’un brin d’exotisme voire d’un peu de fantastique, sont les ingrédients d’un cocktail réussi. Présenté à juste titre comme un croisement entre le trait d’un Tillieux (Gil Jourdan) et d’un Mignola (Hellboy), le dessin de Boris Beuzelin est convaincant et sert impeccablement les cinq histoires courtes qui composent ce premier album.
Un coup d’essai réussi pour une série à surveiller. Touché-coulé, dirait-on au « combat narval »…
Nicolas Raduget

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*