Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » C’est pas du Van Gogh mais ça aurait pu… (Heitz) – Gallimard – 17€

C’est pas du Van Gogh mais ça aurait pu… (Heitz) – Gallimard – 17€

Parution : 10/2011

Hiver 1962-1963, par un temps lorrain particulièrement rude. Jean-Paul s’est mis au vert chez sa tante Ninine après quelques démêlées (cf. J’ai pas tué De Gaulle mais ça a bien failli). Autour de l’imposante cuisinière à charbon, il découvre les mémoires de sa tante. Ils redécouvrent les bons moments, mais aussi les zones d’ombres dont il n’avait pas conscience étant petit. Sur la période 39-40 par exemple, la tante ne rentre jamais dans le détail, et un soir Jean-Paul la surprend en train de se débarrasser des traces d’un trop lourd passé. En flagrant délit, Ninine lui avoue finalement que le grand-père est resté là-bas trois mois après la libération et qu’à son retour ils ont pu vivre dans l’opulence. Il part alors sur les traces de son grand-père et de l’exode de juin 1940 jusqu’à Arles où il va vivre une aventure dans l’ombre du célèbre peintre…
Bruno Heitz signe cet album drôle et sarcastique. Son style si particulier de polar rural est un vrai régal pour le lecteur. Son sens comique et irrévérencieux, particulièrement mis en exergue dans les scènes au couvent, relève le récit et s’ajoute à la jubilation narrative de l’auteur. Son trait simple et rond sied parfaitement à la bonhomie espiègle de ces personnages. A l’image de son récit, il évite la caricature niaise, béate où simplette du monde rurale. La colorisation chaude à l’aquarelle ne peut qu’évoquer la franche hospitalité d’une population habituée à la vie rude.
Un album et un auteur qui trouvent toute leur place dans l’exigeante collection Bayou.

Alain Lamourette



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*