Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Kan-J – Dessinateur de Haven

Rencontre avec Kan-J – Dessinateur de Haven


Après Blackwood (voir sa première interview), avec Nicolas Jarry, Kan-J nous est revenu cette année avec Haven, scénarisé par Jacques Lamontagne. Pour en savoir plus sur cet auteur, nous nous sommes permis de l’interrompre un moment de son travail pour lui poser quelques questions, ce qu’il a gentiment accepté de faire.

Chronique du Tome 1



Bulle d’Encre : Bonjour ! Pour commencer, qui est Kan-J?
Kan-J : Hello. Bin, c’est moi. Sexe: parfois; âge: en dessous des 40; statut: papa de deux enfants, marié, des crédits, deux bras, deux jambes, des cheveux, l’humain de base quoi. 🙂
Belge installé au Canada depuis 4 ans et demi.

BDE : Tu vis maintenant au Canada, qu’est-ce qui t’a attiré dans ce pays ?
KJ : Là, je dirais juste « le Canada, c’est un beau pays, de belles saisons et une vie plaisante. » Un projet né il y a longtemps, du genre « et pourquoi pas ? » Rien à voir avec le travail, juste un projet.
Partir n’est pas dur, mais rester oui, la vie d’immigrant est plus dur qu’on ne le pense. Et encore, j’ai la peau passe-partout, je parle français-anglais, avec quelques économies, en famille, ne quittant pas un pays en guerre où ma famille où les miens étaient en danger… Respect à tous les immigrants qui n’ont peut-être pas choisi de partir.

BDE : Comment, de menuisier, en es-tu venu à la BD ?
KJ : Comme tous bons parents, les miens ont tenu à ce que j’apprenne un vrai métier. Le reste n’est que passion et beaucoup d’efforts. Je suis lecteur avant tout, mon regard sur la BD est celui-là. J’aime dessiner, petit je ne pensais pas réellement faire de la BD mais dessiner, je ne connaissais pas les débouchés dans le domaine du dessin, donc la BD était un choix logique.


BDE : Tu sembles, d’après ce qu’on lit sur toi sur internet, avoir de multiples sources d’inspiration. Peux-tu nous en dire un peu plus ?
KJ : Comme tout auteur, ou personne travaillant dans un domaine créatif (et comme tout le monde en général), le besoin de s’alimenter en regardant des films, écouter de la musique, lire, regarder, manga, comics, spectacles, expos etc. J’aime la peinture, beaucoup, comme thérapie, pas comme truc à accrocher aux murs.

BDE : Après Blackwood, avec Nicolas Jarry, te voila maintenant avec Jacques Lamontagne pour Haven. Comment se développent ces collaborations ?
KJ : Alors, arrivé à la fin de Blackwood, j’ai simplement demandé à mon directeur de collection de me mettre en contact avec un scénariste qui faisait de la fantasy… Jacques m’a appelé pour me dire qu’il ne faisait pas de fantasy et voilà, ça a commencé comme ça. 🙂

BDE : Penses-tu te lancer un jour en tant que scénariste ?
KJ : Déjà fait sur une histoire courte dans Contes d’hiver chez Glénat et puis il m’arrive de travailler sur des dossiers BD en tant que tels. Le problème en ce moment, c’est surtout de trouver des dessinateurs… J’ai un dossier chez les éditeurs en ce moment, on attend, on croise tout ce que l’on peut croiser…


BDE : Peux-tu nous parler de ta méthode de travail ?
KJ : Alors, story et crayonné à l’ordi et puis encrage sur du vrai papier avec de vrais feutres. L’ordi pour pouvoir corriger, modifier et plus facile pour envoi direct à Jacques. Papier et feutres parce que j’aime ça. 🙂 Page par page, en général je suis sur 3 planches à la fois, une à l’encrage le soir, une au crayonné la journée et une au story en attente de validation/corrections.

BDE : Pour le moment, tu travailles seul chez toi. Comment te motives-tu pour t’installer à ta table de travail ?
KJ : En m’autofoutantdescoupsdepiedsauc… Mais plus les années passent et plus cela devient difficile. Je dois avouer que je ne trouve plus cela sain du tout de rester seul à longueur de journée. Surtout que je ne participe pas à des festivals BD, etc. L’envie d’un job « normal » 8 heures par jours, collègues et patron, me tente parfois. La région où je vis ne consomme pas de BD, il n’ y a donc pas non plus d’auteurs (dessinateurs ou scénaristes). Donc, pas vraiment le choix…

BDE : Tu fais aussi de la sculpture. Peux-tu nous en parler ?
KJ : Un exutoire, tout comme la peinture, la menuiserie, casser des maisons pour les remettre en état, les marches en forêt, les jeux vidéos. Un besoin d’avoir une activité artistique à coté du monde de la BD qui est très codifié. La sculpture, pour le moment, avec l’encrage, c’est la seule activité que je peux faire en éteignant mon cerveau, comme un espace calme, un exutoire à mes soucis.

BDE : Tu fais la couleur pour un album des Simpson, ça parait pourtant loin de ton univers graphique tel qu’on le connait par Haven ou Blackwood. D’où est venu ce projet ?
KJ : Voui, mais en fait, j’étais même pas au courant, c’est toi qui me l’a appris et le site BDGest qui a écrit une connerie. Ça arrive, d’écrire des conneries… Je l’ai fait une fois sur FB je crois. 🙂


BDE : Peux-tu nous parler de tes projets en cours et à venir ?
KJ : Alors, en cours, un dossier au scénar, qui fait un tour chez les éditeurs, on attendra donc les retours pour en parler plus. Après, le tome 3 de Haven… Une opportunité (encore rien de signé) de taffer pour… (via internet) et de m’occuper des… d’autres dessinateurs. Hé hé, faudra suivre l’actu sur mon blog. :p

BDE : Si tu avais des suggestions à nous faire en termes culturel (films, BD, livres…), quelles seraient elles ?
KJ : Ma culture n’est pas assez étoffée pour vous dire que lire ou que voir. Mais mes coups de cœur. Akira,restera au dessus de la pile, j’ai commencé mes lectures avec. 🙂 Rêves d’enfants d’Otomo aussi, un noir très puissant et une utilisation de la trame et effets de vitesse que j’aime beaucoup. Regardez TOUS les animés des studio Ghibli, Bisley, Mignola, Ferry, Ottley, Toriyama, Samura, Byungjin, Wood, que des auteurs de franco-belge quoi…Non, Moebius bien sûr ! Arrêtez de lire cet article et sortez vous promener en forêt !

BDE : La sortie du tome 2 de Haven est prévue pour quand?
KJ : Je suis sur la planche 40, sortie prévue en février 2012

BDE : Merci beaucoup pour le temps que tu nous a accordé.
KJ : De rien, c’est moi qui vous remercie, cela fait toujours plaisir de pouvoir parler BD. 😉

Propos recueillis par Eric Lamiot.

Interview réalisée le 10 novembre 2011.

© MC Productions/Lamontagne/Kan-J
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags :

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*