Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Le Chant des Stryges T14 (Corbeyran, Guérineau, Malisan) – Delcourt – 13,50€

Le Chant des Stryges T14 (Corbeyran, Guérineau, Malisan) – Delcourt – 13,50€

Parution : 11/2011

Sous le regard des gargouilles de Notre-Dame de Paris, Jenny, un membre de l’équipe de Debrah Faith, est en compagnie d’Abeau et Cylinia. Son double-jeu ne devant en aucun cas être mis en lumière, le trio met en place un stratagème afin de faire parvenir une missive spéciale à Debrah, l’Ombre, par son intermédiaire sans qu’elle ne soit suspectée de quoi que ce soit. Abeau et Cylinia veulent savoir ce qu’elle a décidé quant au sort des Stryges qui se meurent. Ils s’impatientent et veulent accélérer les choses. De son côté, Debrah ne souhaite prendre aucune décision sans avoir réuni au préalable tous les hybrides. Y compris le sanguinaire «Sinner» que Nivek regrettera à jamais d’avoir croisé sur son chemin. D’ailleurs, à cause de lui, sa vie normale prend fin et un duo inattendu avec Jill, qu’il avait lâchement abandonnée, nait en même temps que sa soif de vengeance. Tous les intérêts semblent converger vers une seule personne, un des hybrides : Austin Sinner Carson.
Corbeyran a l’art de mettre en haleine ses lecteurs. Les bases étant posées pour les tomes à venir, l’auteur nous dévoile avec parcimonie des éléments qui vont nous permettre de comprendre l’importance des Stryges et leur lien avec les êtres humains. La caractérisation des personnages est de plus en plus dense et les nouveaux éléments amènent de nouvelles interrogations. De fait, le rythme de lecture est toujours aussi soutenu et nous promet de belles intrigues à venir. Richard Guérineau nous propose, quant à lui, un dessin toujours aussi dynamique avec des cadrages bien pensés. Au fil des albums, la qualité de son dessin ne baisse pas et ne bascule pas dans la facilité. Un graphisme efficace donc, que Luca Malisan met en couleur de très belle manière pour la seconde fois dans cette série.
Un thriller fantastique de grande qualité qui fait de cette bande dessinée un valeur sûre dans le monde des bulles !

Stéphane Girardot

Chronique du tome 13



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*