Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Avengers : Origins (Collectif) – Panini Comics – 15,20€

Avengers : Origins (Collectif) – Panini Comics – 15,20€

Parution : 05/2012

Au royaume d’Asgard, Thor et Loki, les fils d’Odin, rivalisent de toutes les manières possibles. Face à la force et l’enthousiasme de l’un, l’autre répond par la malice et la ruse. Mais alors que Loki pousse de plus en plus loin la provocation, le dieu du tonnerre montre trop de confiance en lui, poussant son père à lui donner une dure leçon… Ailleurs, le cyborg Ultron-5 cherche un moyen de se venger des Vengeurs. Pour cela, il crée l’arme ultime, un robot sans nom qui pourra défier les super-héros sans montrer la moindre émotion ou la moindre faiblesse… Quelques années plus tôt, le savant Henry Pym fait des recherches sur une particule révolutionnaire qui pourrait permettre la miniaturisation des gens et des objets. Intéressée par l’homme plus que par le scientifique, Janet Van Dyne s’accroche à lui… En prison, un détenu pourrait obtenir une remise en peine en participant à une dangereuse expérience. Mais rien ne se passe comme prévu et il se réveille invincible. Rapidement, il va proposer ses services contre rémunération… Enfin, en Europe de l’Est, un frère et une sœur vivotent parmi les gitans. Seuls au monde, Wanda et Pietro cachent leurs pouvoirs pour vivre en paix…
Surfant sur le succès du film de Joss Whedon, ce recueil d’histoires parues originellement en janvier 2012 aux États-Unis est principalement l’occasion de découvrir de nouveaux auteurs. Voir des artistes européens s’approprier ces personnages si emblématiques est un plaisir, car leur style graphique diffère sensiblement de leurs homologues nord-américains. On peut ainsi apprécier, même si le scénario n’est le plus convaincant de l’ensemble, le travail tout en finesse de Stéphanie Hans (Galathéa) sur l’épisode L’Homme-Fourmi et la Guêpe et l’exceptionnel contribution de Stéphane Perger (Sequana), deux dessinateurs révélés par les éditions Emmanuel Proust. Variés en style et en qualité, le chapitre Luke Cage est le plus équilibré, car bénéficiant d’une intrigue solide malgré le peu de pages. Mais à chaque lecteur de faire son choix…
Un album globalement intéressant, qui montre l’émergence de talents venus d’Europe avec leur style propre.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*