Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Little Alice in Wonderland T1 (Tacito, Lecocq) – Glénat – 13,90€

Little Alice in Wonderland T1 (Tacito, Lecocq) – Glénat – 13,90€

Parution : 09/2012

Rien ne va plus au Pays des Merveilles ! La Reine de Cœur a profité qu’Alice soit en mauvaise posture dans le monde réel pour prendre le pouvoir et diriger Wonderland de sa poigne de fer. Pour sauver Alice et son monde, Lapin Blanc a pour mission de réunir cinq héros qui parviendront à réaliser cet exploit. Pour commencer, il met la main sur la redoutable et sexy Tikky Big Bang, sauf que… c’est une méprise, Lapinou a ramené une simple secrétaire déguisée ! Qu’importe, le temps presse car les rêves d’Alice s’estompent…
Porteur de ce projet depuis plus quelques années, Franck Tacito le voit enfin se concrétiser. Scénariste (Magika) et dessinateur (666) talentueux et déjanté, il est cette fois seul aux manettes de sa série, nouvelle vision d’une histoire maintes fois adaptée dans tous les styles et sur tous les supports. Mais le sien, à l’image de ses BD précédentes, décomplexées, sexy et survoltées, possède un charme et une ambiance uniques. Dès le titre, emprunté au Little Nemo in Slumberland de Winsor McCay, l’accent est mis sur les rêves. En l’occurrence, ceux d’Alice, qui maintiennent « en vie » le Pays des Merveilles, rongé par la réalité. Une idée astucieuse et un univers sans limites qui permettent tous les délires de la part de l’auteur : la Reine de Cœur en cougar chef d’entreprise, le Cheshire Cat en pervers, Tweedledee et Tweedledum en gangsta-rappeurs West et East Coasts (savoureux !), mais surtout une héroïne aussi canon que blonde… En lui faisant briser régulièrement le quatrième mur, Tacito pousse le délire au maximum. Et ça marche, puisque tout reste bien cadré et étonnamment dans le ton du roman original, simplement remis au gout du jour. Tout aussi réussi, le dessin, fourmillant de détails et de décors fouillés, mis en valeur par les couleurs d’Antoine Lecocq, est largement à la hauteur. Et ne cachons pas que c’est toujours un plaisir de retrouver ses pulpeuses héroïnes !
Une nouvelle série réjouissante et rondement menée.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Un Commentaire