Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Pink Daïquiri (Habart & Théry, Bax & Grazini) – Le Lombard – 19,99€

Pink Daïquiri (Habart & Théry, Bax & Grazini) – Le Lombard – 19,99€

Parution : 02/2013

Clémence (couverture jaune): Alors qu’elle est en pause-déjeuner dans le parc, Clémence est abordée de manière assez lourde par un homme. Sortant d’une rupture avec Mathias, elle n’a aucune envie de se lancer dans une nouvelle aventure et éconduit sans ménagement son prétendant. De retour au service juridique pour lequel elle travaille, son patron lui confie un nouveau dossier et lui présente leur client, Andries Galis, responsable d’une ligne de produits cosmétiques issue du commerce équitable. Quelle surprise lorsqu’elle découvre qu’il s’agit du dragueur du parc. Malgré le «râteau», Andries essaye de séduire une nouvelle fois Clémence et tente de l’inviter au restaurant. Chose qu’elle accepte suite à un concours de circonstances. Entre temps, elle raconte tout à sa meilleure amie et colocataire, Alixia, qui semble, elle, avoir trouvé l’homme de sa vie.
Alixia (couverture rose) : En effet, alors qu’elle était en soirée DVD (Dancefloor, Vodka, Débauche), la jeune fille a rencontré celui qui lui a fait vivre son premier orgasme. Elle, qui se croyait frigide, enchainait jusque-là les coups d’un soir sans s’attacher à aucun homme. Elle est désormais certaine d’avoir trouvé celui qu’il lui faut. Mais le hic est qu’elle était bien éméchée ce soir-là. Et elle ne se rappelle ni le visage, ni le nom de l’élu. L’oiseau rare s’étant envolé au petit matin, elle est bien embêtée. Alixia se lance alors dans une quête effrénée avec pour seul indice une chemise rouge rayée. Elle pourra compter sur l’aide de ses amis du bar, où elle est serveuse, ainsi que de sa meilleure amie Clémence. Mais les deux amies sont loin de se douter qu’elles ne sont pas au bout de leurs surprises.
Pourquoi deux couvertures et deux résumés pour cette chronique, me direz-vous, alors qu’il s’agit d’un one-shot ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un album concept qui est composé de deux histoires distinctes qui s’entrecoupent par moment. L’originalité réside dans le fait qu’il est possible au lecteur de commencer par un côté ou l’autre de l’album en adoptant le point de vue d’Alixia ou de Clémence, pour arriver à une fin commune. Cette double comédie sentimentale, aux airs de vaudeville, concoctée par Mélanie Théry et Laurent Habart, sans être révolutionnaire, nous propose donc deux trames narratives qui se complètent parfaitement et abordent les écueils sentimentaux de deux meilleures amies. Les échos scénaristiques à Sex and the City ou encore au Journal de Bridget Jones trouvent leurs résonances dans les dessins de deux dessinatrices brésiliennes, une pour chaque histoire. Alors que le trait rond d’Amanda Grazini se prête très bien au caractère romantique de Clémence, Julia Bax retranscrit au plus juste le caractère de femme libérée d’Alixia avec un trait plus stylisé et énergique. Le tout étant mis en couleur dans des tons pastels en accord avec le Pink Daïquiri Concombre.
A consommer sans modération, mais ce cocktail n’est pas exclusivement réservé aux femmes ! A bon entendeur !

Stéphane Girardot



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*