Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Homeland Directive – La Menace intérieure (Venditti, Huddleston) – Urban Comics – 15€

Homeland Directive – La Menace intérieure (Venditti, Huddleston) – Urban Comics – 15€

Parution : 06/2013

Face à l’inaction du Président contre les terroristes, le chef du département de la Sécurité de l’Etat prend une décision difficile mais nécessaire selon lui. Mais des milliers d’Américains devront mourir pour le bien de la nation. A commencer par deux chercheurs du Centre National des Maladies Infectieuses qui seront les seuls à pouvoir empêcher la mise en place de son plan. Heureusement pour elle, le Dr Laura Regan, après avoir appris la mort de son collègue, est interceptée par trois agents fédéraux réunis pour la protéger. Informés de l’intérieur, parés à toutes les éventualités, ils savent de quoi sont capables leurs proches ennemis mais le temps joue contre eux…
Avec ce récit bien dans l’air du temps, Robert Venditti comblera les fans de conspirations gouvernementales et de complots terroristes alambiqués. Avec son trio de héros qui ne sont pas sans rappeler les mythiques Lone Gunmen de X-Files, le scénariste américain anime cette aventure trépidante. Si l’intrigue, les personnages et les rebondissements ne sont pas toujours originaux, de nombreux médias ayant déjà exploité ce type de théories alarmistes, quelques bonnes idées et un rythme haletant offrent une lecture tout à fait plaisante. Ce qui fera le plus parler est sans doute le style graphique de Mike Huddleston. A la fois point fort et point faible de ce one-shot, son trait expérimental risque de déstabiliser plus d’un lecteur. Loin de prestations léchées, le dessinateur teste diverses techniques au fil des pages et des chapitres. Souvent proche d’un simple crayonné encré, il multiplie les essais visuels : planches salies par des tâches, dessin sur feuille millimétrée, calque de photos, tout y passe. On peut admirer cette audace mais elle risque de faire fuir les moins habitués des comics indépendants. Il ne faudra en tout cas pas juger au premier regard !
Un album visuellement surprenant, sur lequel Mike Huddleston s’est basé pour la suite de sa carrière.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*