Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Blake et Mortimer – La Collection T9 (Jacobs) – Hachette – 12,99€

Blake et Mortimer – La Collection T9 (Jacobs) – Hachette – 12,99€

Parution : 04/2013

A peine remis de leurs émotions suite à l’affaire des météores, Blake et Mortimer se retrouvent à nouveau à Paris, réunis par deux affaires différentes. Convoqué par un notaire, Mortimer se voit confier l’héritage du professeur Miloch, le génial mais criminel scientifique qu’il a affronté : une machine temporelle. Intrigué, le Britannique accepte de se rendre à l’adresse laissée par son ancien rival. Dans le sous-sol d’une vieille masure, il y découvre un engin extraordinaire, le Chronoscaphe décrit dans la lettre. Guidé par une voix venue d’outre-tombe, Mortimer lance le mécanisme puis s’évanouit. A son réveil, il retrouve un paysage de la Préhistoire. Conscient d’avoir été piégé, il doit repartir dans le temps à l’aveuglette…
Sans vraiment constituer une suite à l’album précédent, Le Piège diabolique en reprend certains éléments qui permettent de conclure l’aventure parisienne des deux héros. Le retour de Miloch en est l’élément principal, bien que le sombre génie du mal soit mort à la fin de S.O.S. Météores. Une nouvelle preuve de l’imagination fertile d’Edgar P. Jacobs, qui montre en un seul tome l’étendue de ses influences et de ses passions. En envoyant Mortimer à différentes époques, il s’offre le luxe de toucher à la Préhistoire, au Moyen-Âge et à la science-fiction. On peut même sourire face à l’orthographe simplifiée du futur, pas si lointain du langage sms actuel. Les bonus reviennent sur ses repérages à La Roche-Guyon, sur les dessinateurs qui l’ont assisté pour cet album et sur la censure française qui lui reprochait trop de violence, décalant sa sortie de cinq ans par rapport à la publication belge.
Une des plus riches et plus folles aventures de Mortimer !

Arnaud Gueury

Chronique du Tome 8



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Un Commentaire

  1. Posté 5 août 2013 at 8 h 54 min | Permalink

    Le voyage reste une valeur narrative des plus sûres ! Au plaisir de te relire…

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*