Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Percevan T15 (Léturgie, Luguy, Lacroix) – Dargaud – 10,60€

Percevan T15 (Léturgie, Luguy, Lacroix) – Dargaud – 10,60€

Parution : 08/2013

Percevan et Kervin prennent un repos bien mérité au château de Balkis, attendant patiemment les festivités annoncées, lorsque le chevalier se voit troublé par de mystérieux oublis. Comme si le temps était passé sans qu’il s’en soit rendu compte. Quelque peu alarmée par ce fait, Balkis l’invite dans une pièce secrète de son repaire afin de lui parler des différents royaumes qui équilibrent leur monde : lumière, terre, eau, air, feu, froid, rêve et… temps. Le huitième royaume semblant anormalement agité, la sorcière en conclut qu’une force inconnue vole le temps de Percevan. Sa vie en danger, seul un lieu réconfortant peut le mettre à l’abri d’une vieille connaissance ayant juré sa perte…
Après avoir fêté ses 30 ans, Percevan revient pour un quinzième tome toujours aussi plaisant. Jean Léturgie concocte une nouvelle petite aventure en un volume en faisant revenir une ancienne rivale de son héros. L’avantage d’une série bien établie, possédant son univers cohérent et développé au fil des années, permet de rappeler certains personnages laissés de côté un temps, ou d’en faire évoluer d’autres. C’est ce que fait à merveille le scénariste, bien aidé en cela par Philippe Luguy, très impliqué dans un titre qu’il mène lui aussi de main de maître. Son dessin, toujours plus précis et exigeant, dépeint des décors incroyables. Ses ambiances de fantasy médiévale uniques valent à elles seules le coup d’œil. D’autant que le coloriste Christophe Lacroix apporte une profondeur nouvelle à son trait, bien que certains passages sombres atténuent un peu l’encrage sublime du dessinateur.
Une série faussement jeunesse, qui ne prend pas une ride. A croire que le temps lui fait davantage de bien qu’à Percevan dans cette aventure.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*