Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » La curiosité est un vilain défaut ou la mortelle maladresse du furet (Pinder) – Hugo & Cie – 12,50€

La curiosité est un vilain défaut ou la mortelle maladresse du furet (Pinder) – Hugo & Cie – 12,50€

La curiosité est un vilain défaut

Parution : 01/2014

Résumé
Quand on est curieux au point d’actionner une catapulte et de mourir lamentablement, la curiosité est réellement un vilain défaut. Bien que la version anglaise parle d’un suricate, la traduction française a opté pour un furet. L’identité de l’animal est un détail puisqu’il va de toute façon mourir de façon plus ou moins variées (allant du mixage en règle au démembrement).

Notre avis
Notre furet est digne de figurer dans les Darwin Awards, récompenses attribuées à des personnes mortes ou stérilisées à la suite d’actes stupides, qui, grâce à leurs sacrifices, ont permis d’améliorer le patrimoine génétique humain… Pour la peine, on vous en livre un : un homme est décédé après avoir ouvert une lettre piégée… qu’il avait lui-même envoyée mais qui lui était revenue, faute d’affranchissement conséquent. Vous l’aurez compris : la chute est connue à l’avance mais c’est ce qui fait tout l’humour visuel de cet album. A l’instar d’un Kenny de South Park ressuscitant à chaque épisode, le furet trouve toujours une bonne idée pour mettre fin involontairement à ses jours. C’est simple, c’est efficace, c’est amusant… Et qui a dit sadique ?

En deux mots
On peut rire de tout, même d’un suricate/furet mourant dans d’atroces souffrances liées à sa stupidité… en BD bien sûr !

Anthony Roux

Lien vers la page Hugo & Cie de l’album : La curiosité est un vilain défaut ou la mortelle maladresse du furet



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*