Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Mon histoire T1 (Aruko, Kawahara) – Kana – 6,85€

Mon histoire T1 (Aruko, Kawahara) – Kana – 6,85€

mon-histoire-tome-1

Parution: 04/2014

Résumé
Takeo est un lycéen au physique imposant, épris de justice et très naïf. Depuis sa plus tendre enfance, toutes les filles dont il tombe amoureux lui préfèrent son meilleur ami, le beau Sunakawa. Mais lorsqu’il fait la connaissance de la charmante Yamato, la situation s’inverse : c’est bien par lui que la jeune fille semble attirée.

Notre avis
Ce manga revisite le monde du shôjo. L’auteur choisit de nous raconter son histoire du point de vue d’un personnage masculin, ce qui est assez rare. De plus, ce personnage possède un physique et une personnalité très éloignés des classiques du genre. Takeo a une carrure massive, de gros traits et même s’il dégage une certaine « classe », il ne correspond absolument pas aux canons de beauté habituels. Il possède également une force colossale mais fait preuve de beaucoup de naïveté. Sa soif de justice intarissable et son envie irrépressible de rendre service en font une sorte de super héros qui vole au secours des plus faibles. Son ami Sunakawa est également original, puisqu’au lieu de profiter de son succès auprès des jeunes filles, il semble complètement s’en désintéresser. On ignore totalement ce qu’il pense, car il manifeste très peu d’émotions. Seule son amitié sincère pour Takeo est perceptible et on devine que c’est cette amitié le véritable thème de ce shôjo.

En ce qui concerne le scénario, on se rapproche des histoires classiques. Kazune Kawahara réutilise tous les thèmes qui font une bonne histoire à l’eau de rose à la japonaise tels que l’échange de pâtisseries, de mails, de numéros de téléphone. Elle crée également tout un quiproquo entre Takéo et Yamato. Pour autant, elle évite les clichés en poussant ces scènes à la dérision, ce qui crée un effet comique indéniable.

Enfin le dessin complète parfaitement le travail de la scénariste. Aruko a pris grand soin des traits qu’elle confère à ses personnages dont l’illustration nous permet aussitôt de deviner leur caractère. Ainsi Takéo avec sa carrure, ses gros sourcils, sa coupe en brosse et ses traits plutôt grossiers dégage tout de suite une certaine force, mais ses expressions dévoilent sa gentillesse. Yamato, avec ses grands yeux ronds, incarne parfaitement la jeune fille candide qui connaît ses premiers émois amoureux. La nonchalance de Sunakawa est également immédiatement perceptible.

En deux mots
Un manga qui revisite l’univers shôjo par son originalité et son humour.

Aurélie Jaccone

Lien vers la page de l’éditeur : Mon histoire T1



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*