Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Mickey pe Dunare (Berceanu, Darstar) – Jumatatea Plina – 36 RON

Mickey pe Dunare (Berceanu, Darstar) – Jumatatea Plina – 36 RON

cover-Mickey
Parution : 04/2014

Note de la rédaction : Afin de vous faire connaître la BD d’autres pays, nous ouvrons nos colonnes à des titres publiés à l’étranger. Cette fois-ci, c’est une BD publiée en Roumanie que nous vous proposons de découvrir.

Résumé
Avril 1968, Prague. Alors qu’Alexander Dubček, président tchécoslovaque, publie dans Time Magazine une tribune pour réaffirmer les droits et les libertés fondamentales en Tchécoslovaquie, une famille prévoie ses vacances d’été. Cet été, ce sera sur les bords de la Mer Noire à Mamaia (célèbre station balnéaire appréciée de tous les Roumains et de Georges Marchais). Pavel, petit garçon contraint à ses gammes au violon n’a qu’une seule idée en tête : revoir Mickey Mouse qu’il a découvert il y a peu au cinéma. Quand le mois d’août arrive, toute la famille embarque dans la voiture toute neuve direction la Roumanie et Pavel trépigne d’impatience attendant la surprise promise par son père. Après quelques jours d’évasion complète au milieu de quelques symboles de la culture occidentale (Pepsi, Disney…), des milles divertissements du littoral ainsi qu’une incursion dans le delta du Danube, la famille est rattrapée par les événements du 21 août quand les chars soviétiques entrent dans Prague pour étouffer un élan de liberté bien trop grégaire aux yeux de Brejnev. Vient alors l’angoisse pour la famille restée au pays et pour savoir comment ils pourront traverser les frontières.

Notre avis
Mickey pe Dunare (Mickey sur le Danube), c’est l’histoire de vacances au bord de la mer. C’est l’histoire d’un petit garçon qui rêve. C’est l’histoire de deux pays (la Roumanie et la Tchécoslovaquie) que l’Histoire a rapproché. Alexandru Berceanu, le scénariste, propose une histoire simple aux ramifications bien plus complexes. Le pacte de Varsovie joue son avenir dans ce récit de vacances. Cristian Darstar a opté pour une bichromie bleu/blanc de circonstance pour des vacances sur la mer Noire. Cet album, l’une des plus belles réussites roumaines de l’année 2014, est le premier de huit aventures sur les relations romano-tchèques au fil des siècles quand les anecdotes personnelles rencontrent la grande histoire.

En deux mots
Le voyage clandestin de Mickey au-delà du rideau de fer.

François Montier
Festival International de la Bande Dessinée de Sibiu (Roumanie)



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*