Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Blacksad – L’intégrale (Canales, Guarnido) – Dargaud – 49€

Blacksad – L’intégrale (Canales, Guarnido) – Dargaud – 49€

blacksad-integrale-tome-1-blacksad-integrale
Parution : 11/2014

Résumé
Blacksad transporte le lecteur dans le sombre New-York des années 50. La particularité de son propos est que chaque personnage est un animal anthropomorphe collant à leur personnalité et à leur physique. Blacksad, le chat noir, est un détective privé. Au long des cinq histoires que propose cette intégrale, il va devoir enquêter, non sans mal, sur diverses affaires. Avec un visuel accrocheur et des couleurs magnifiques, Blacksad se penche sur plusieurs thématiques sérieuses et très bien traitées telles que la mafia, le racisme, l’ultranationalisme et le nucléaire ou encore le jazz. Bénéficiaire de nombreuses récompenses, la BD de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido s’est imposée avec une vraie personnalité et une qualité générale indéniable.

Notre avis
En à peine cinq tomes (et seulement cinq, pour le moment), Blacksad s’est imposé comme un indispensable de la bande dessinée à l’occidentale. En cinq récits particulièrement maîtrisés, cette intégrale propose des petits plus tels que des croquis, des essais mais aussi et surtout deux histoires courtes supplémentaires. Avec une oeuvre proposée pour une cinquantaine d’euros, le lecteur s’en retrouve clairement gagnant mais ce n’est pas ce qui importe le plus, non. Si l’inspiration des meilleurs romans noirs est agréablement visible au travers de chaque histoire du chat noir, c’est surtout la réussite au niveau de la forme et du fond qui en font un indispensable. D’une part, les enquêtes du détective nous tiennent efficacement en haleine et, d’autre part, l’anthropomorphisme poussé à son paroxysme est d’une pertinence rare. Le dessinateur, dont on reconnaît l’influence des studios Disney pour qui il a œuvré, arrive à lier avec un talent rare la pleine humanité, ses déviances et ses errances, la bestialité et les caractéristiques des animaux. Si l’univers du roman noir vous parle, Blacksad reste et restera une perle à consommer sans modération.

En deux mots
Retrouvez le détective Blacksad dans l’intégralité de ses aventures. Même dans le New-York des années 50, un chat retombe toujours sur ses pattes, ou presque.

Gaël Barzin

Lien vers la page des éditions Dargaud de l’album : Blacksad – L’intégrale

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*