Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Les Géants de Fer T1 (Postel) – Nats Editions – 9€

Les Géants de Fer T1 (Postel) – Nats Editions – 9€

9f90f16d9a-Les Géants de fer T1Parution : 10/2014

Résumé
A la proximité de la bordure du système 627, vit sur la Planète Alkinoïde le peuple Kalahira, mis en esclavage du peuple Zhôl pour qui ils extraient du minerai très puissant, le Burium. Assélios est un jeune homme du peuple Kalahira, enfant de parents qui ont lancé précédemment une révolte contre les Zhôls (qui s’est soldée par un échec cuisant et leur exécution). Comme ses autres compatriotes, il va, tous les jours, travailler dans les mines pour récolter le Burium. Pour ce peuple, le seul espoir réside en l’apparition d’un guerrier qui réunira le peuple Kalahira en s’aidant des géants de fer, afin de repousser l’envahisseur.

Notre avis
Commençons tout d’abord par ce qui marque tout lecteur débutant la lecture des Géants de Fer. Le style graphique est particulier, même si personnellement j’ai apprécié, car l’intégralité est faite à base de 3 couleurs: Noir, blanc et gris. L’ensemble est très crayonné manuellement, ce qui donne pas mal de relief aux personnages mais a l’effet d’assombrir le rendu, de le rendre plus lourd. Il s’en dégage ainsi une ambiance légèrement oppressante, bien représentative finalement de ce peuple mis en esclavage. Pour vous donner une idée du trait, dont l’originalité nous a séduit, il faut l’aborder avec un œil neuf au-delà des standards habituels de la création manga. (Par ailleurs, il s’agit plutôt d’un manfra vu que l’auteur est Français). Prise de risque donc pour Nats Editions, qui continue à suivre une ligne d’édition personnelle, en dehors des clichés et autres blockbusters (ce qui n’est pas sans démontrer leur courage et leurs convictions).

7c394276f3-1885bfdff31c-17

D’un point de vue scénario, un scénario classique mais agréablement introduit. Les membres du peuple Kalahari sont très mignons, tandis que ceux du peuple des Zhôls sont très rebutants (et se ressemblent tous)… Il n’est donc pas difficile de repérer le camp des gentils et des méchants. Le scénario n’est pas très compliqué non plus et nous arrivons aisément à deviner la trame des différents événements clés probables (en particulier une idylle future plus que probable entre Assélios et Krilla et le fait qu’Assélios est bien le guerrier qui les délivrera tous). A noter le clin d’œil pour le personnage de Mamie Samcha qui a quelques airs de Yoda et les conditions de rencontre (marécage), qui sentent la grosse référence à Star Wars avec Assélios en futur Luke Skywalker, et accompagné par Arto au lieu de R2D2… Bref, un ensemble sympathique qui se laisse lire, plutôt orienté public jeunesse bien que le trait puisse en rebuter certains. Pour autant, il y a suffisamment d’éléments intéressants qui nous donneront envie de découvrir la suite avec plaisir.

En deux mots
Une nouvelle série manfra jeunesse sympathique, à découvrir si vous accrochez au choix de dessin.

Julien Jaccone

Lire un extrait sur Delitoon

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*