Accueil » Autour de la BD » Films » Marvel’s Jessica Jones – Saison 1

Marvel’s Jessica Jones – Saison 1

Jessica Jones

Date de sortie : 20 novembre 2015
Création : Melissa Rosenberg
Réalisation : S.J. Jackson, David Petrarca, Stephen Surjik, Uta Briesewitz, Billy Gierhart, Simon Cellan Jones, Rosemary Rodriguez, John Dahl, Michael Rymer
Acteurs : Krysten Ritter, Mike Colter, David Tennant, Rachael Taylor, Eka Darville, Carrie-Anne Moss
Scénaristes : Michael Brian Bendis, Michael Gaydos, Melissa Rosenberg, Jenna Reback, Liz Friedman, Jamie King, Scott Reynolds, Micah Schraft, Hilly Hicks Jr, Dana Baratta, Edward Ricourt
D’après les personnages de Stan Lee et Jack Kirby
Producteur : Tim Lacofano
Producteurs délégués : Kevin Feige, Liz Friedman, Stan Lee, Jeph Loeb, Joe Quesada, Melissa Rosenberg, Dana Baratta
Durée : 13 épisodes de 50min
Genre : Action, Drame, Policier, Science-fiction, Super-Héros
Année de production : 2014
Distribué par : Marvel Television

Résumé
Jessica Jones, ancienne super-héroïne, a décidé de se reconvertir en détective privé. Patricia Walker, sa sœur adoptive, tente de la soutenir pour tourner la page suite à une confrontation qui la hante avec un certain Kigrave. Elle se contente d’affaires d’adultère jusqu’à ce qu’une enquête va lui faire resurgir des vieux démons.

Notre avis
Après le succès de la série Daredevil, Marvel – avec Netflix – présentent une nouvelle héroïne très peu connue du public. Nous n’avons pas le même rythme que sur Daredevil, cependant on retrouve le même esprit noir avec une touche d’humour pour agrémenter l’ensemble. Contrairement à Daredevil où le sang coulait à flot dans les bagarres, Jessica Jones est portée sur le coté psychologique ; étant donné que le grand méchant de la saison se trouve être Kilgrave, un psychopathe qui contrôle les esprits.
L’intrigue met quelques épisodes pour se mettre en place et nous dévoiler David Tennant dans le rôle du psychopathe, ce qui peut paraître long mais la présentation des personnages permet d’accrocher le spectateur.
Il est toutefois dommage qu’on ne voit pas apparaître l’avocat Matt Murdock alias Daredevil alors que son infirmière et ancienne petite-amie donne la réplique le temps d’un épisode. (Peut-être dans la saison 2, à voir…).
Et contrairement à Daredevil où la série ne portait vraiment que sur le personnage, ici elle serait plutôt vue comme une présentation du personnage de Luke Cage pour le lancement de la prochaine série.

En deux mots
Vivement la suite avec Luke Cage et Iron Fist.

Mélodie Landes

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*