Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Le Sauveteur (Taniguchi) – Sakka – 9,50€

Le Sauveteur (Taniguchi) – Sakka – 9,50€

Parution : 04/2007

Jirô Taniguchi nous régale avec un nouvel album, toujours en noir et blanc, intitulé Le Sauveteur. Shiga vit dans les Alpes Japonaises en tant que gardien de refuge. Alors que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, il reçoit un message de Yoriko : Mégumi semble avoir disparu. En effet, il y a treize ans, Shiga a fait la promesse à son défunt ami Sakamoto, de veiller sur sa femme et sa fille. Voilà de nombreuses années que Shiga n’était pas descendu à la ville… Mais pour Mégumi, la petite fille qu’il a connue pleine de vie et proche de la nature, notre gardien de la montage va se retrouver dans les quartiers chauds de Tôkyô, dans une jungle qu’il ne connaît que très peu. Mais peu importe. Il faut retrouver Mégumi ! Shiga va remonter sa trace et ce qu’il découvrira ferait froid dans le dos à n’importe qui…
Un sauveteur, et pas n’importe lequel. Taniguchi nous avait habitué à de très belles histoires poétiques avec Quartier Lointain ou encore Le Journal de mon père. Il change totalement de registre avec ce nouvel album ! Le sujet traité ici est tabou au Japon : enlèvement et abus sexuel de mineure. Il est rare que l’on en parle dans nos sociétés et encore moins en BD – qu’elle soit occidentale ou asiatique. Malgré ça, Taniguchi traite le sujet sans voyeurisme et dénonce « les souteneurs » au Japon (phénomène de société contemporain où des jeunes filles mineures cèdent aux avances rémunératrices et parfois anodines d’hommes plus âgés, qui laissent libre cours à leurs lubies et fantasmes). Malgré ce sujet délicat, la montagne, chère à l’auteur, est omniprésente dans la génèse et permettra à Shiga de persévérer dans sa quête.
A lire sans attendre, mais je le déconseille aux jeunes lecteurs…

Candice Dhô

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*