Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Fraternity T2 (Días Canales, Munuera, Sedyas) – Dargaud – 13,95€

Fraternity T2 (Días Canales, Munuera, Sedyas) – Dargaud – 13,95€

Parution : 10/2011

La colonie New Fraternity vacille, son mode de fonctionnement est remis en cause alors que la guerre civile semble n’avoir jamais été aussi proche de ses portes. La capture de la créature rodant près du village est loin de rassurer ses habitants, au contraire les tensions n’en sont qu’accentuées. Quant au mystérieux lien unissant la créature au jeune Émile, les questions que l’on se pose trouveront leurs réponses.
Le récit de Juan Días Canales, bien qu’ancré dans un contexte historique américain, mêle habilement les aspects réalistes de la société au fantastique. Ce second tome conclut cette histoire et marque une évolution beaucoup plus sombre que pour le précédent opus. Le comportement des humains est une fois encore parfaitement cerné par le scénariste espagnol. Peu de choses suffisent parfois à faire basculer une personne dans une spirale négative pouvant être destructrice, nul besoin de monstre pour faire des dégâts. José Luis Munuera est égal à lui-même, son sens du cadrage et son trait, combiné à l’art de la mise en couleur de Sedyas, rendent un résultat hors-normes. A chaque nouvelle planche que l’on découvre, on se prend une claque au point d’en redemander, pas besoin d’être maso dans ce cas-là.
Conclusion d’une belle histoire sur la nature humaine.

Nicolas Vadeau

Chronique du Tome 1



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*