Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Marsu Kids T2 (Wilbur, Conrad, Gom) – Marsu Productions – 10,60€

Marsu Kids T2 (Wilbur, Conrad, Gom) – Marsu Productions – 10,60€

Parution : 01/2013

Et de dœufs ! Après Sorti de l’œuf, c’est Un œuf pour deux qui éclot et constitue le deuxième album de cette série. Le principe de Marsu Kids ? Reprendre les ingrédients des aventures du Marsupilami et les appliquer à ses enfants ! L’album débute justement par la naissance de deux petits siamois, reliés par la queue (un principe qui pourrait prêter à rire dans le monde des humains, mais fort heureusement, nous n’y sommes pas). Si la parenthèse vous a fait perdre le fil, ce n’est pas le cas des bébés siamois, qui deviennent très vite complices et s’amusent comme des petits fous avec leur particularité. Échappant à la surveillance de leurs parents, ils finissent tout-de-même par se mettre en danger, et sont sauvés d’une plante carnivore par les deux enfants d’un milliardaire en expédition, Steve Gaze. Moins fort que nous, qui nous refusons à faire un jeu de mot avec son nom, il cède au caprice (un de plus) de ses deux rejetons, et accepte de garder les petits Marsupilamis… à ses risques et périls !
Une série comme celle-là est forcément attendue au tournant par son aspect commercial, puisqu’elle profite d’une double notoriété, celle d’un auteur et d’un personnage parmi les plus emblématiques de la bande dessinée européenne. Alors, le génial Franquin doit-il se retourner dans sa tombe ? On serait plutôt enclin à penser le contraire, en l’imaginant applaudir des deux mains le travail de Wilbur et Didier Conrad. Les deux artistes proposent en effet un travail de première qualité, à mettre sans hésiter entre les mains des tout petits. Ils découvriront un dessin rond et soigné, participant à la poésie de l’épisode. Nul besoin de texte pour se délecter, et quand bien même il y en a, il véhicule un humour toujours fin, jamais vulgaire. Plus globalement, l’histoire offre assez de rebondissements pour satisfaire tous les lecteurs. Quant aux couleurs de Gom, pleines de gaieté, elles sont la touche finale d’un album réussi. Il ne reste qu’à en souhaiter d’autres, ce qui n’est pas certain dans l’immédiat, Conrad étant devenu depuis quelques semaines le repreneur officiel d’Astérix ! Autant dire que le Gaulois est entre de bonnes mains…
Vous êtes patraque, déprimé, fatigué ? Un Marsu, et ça repart !

Nicolas Raduget

Chronique du Tome 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*