Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » SAO progressive T1 (Kawahara, Himura) – Ototo – 6,99€

SAO progressive T1 (Kawahara, Himura) – Ototo – 6,99€

sao_progressive_vol01_jaqParution : 06/2015

Résumé

2022. Lancement du nouveau jeu Sword Art Online, jeu de VRMMORPG (jeu de rôle massivement multijoueur en réalité virtuelle), exploitant le casque de réalité virtuelle Nerve Gear qui permet une immersion complète des 5 sens. Plusieurs milliers de joueurs se connectent pour goûter à cette expérience et découvrent le monde virtuel d’Aincrad… Asuna Yûki est l’un de ces joueurs. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais grâce à sa persévérance et sa volonté, elle ne va pas tarder à progresser jusqu’à risquer de se combattre en première ligne. Elle va y faire la connaissance de Kirito, un mystérieux joueur solo très expérimenté, qui semble résolu à gagner ce jeu pour les libérer.

Notre avis

On assiste avec la sortie de ce SAO progressive à un retour aux sources. En effet, même si la série Fairy Dance n’était pas si mauvaise que cela et se laissait regarder, il faut bien avouer que c’est le SAO d’origine qui offrait le plus d’intérêt, à la fois avec la découverte du monde mais aussi avec la relation naissante entre Asuna et Kirito.

Avec ce reboot, Kawahara et Himura surfent sur le succès originale, en améliorant ce qui pouvait par ailleurs être reproché à l’adaptation manga de l’anime: une version un peu trop expéditive et un dessin trop enfantin. Chose corrigée ici avec brio, avec un character design enfin à la hauteur, des personnages plus charismatiques, et un scénario plus progressif et détaillé (avec la promesse de détailler la conquête d’Aincrad étage par étage). Pour rajouter un peu d’intérêt, le choix a été ici de revivre l’aventure du point de vue d’Asuna, ce qui est loin d’être déplaisant et permet de rajouter de la profondeur au background. D’un point de vue graphique et éditorial, le rendu est d’excellente facture avec du papier épais, des jolies pages couleur d’intro avec Asuna en action et une patte graphique convaincante et efficace.

Au final, pour les fans de la série originale, c’est un pur régal et l’objectif est pleinement réussi (bien que nous ne sommes pas dupes de la motivation commerciale qui se cache derrière). Pour ceux qui avaient été modérément emballés, c’est aussi une bonne surprise.

En deux mots

Un très bon reboot de la série SAO, qui corrige la plupart des griefs de la série originale. A consommer sans modération.

Julien Jaccone

Lien vers la page de l’éditeur

Lire la chronique de Sword Art Online

navAmazonLogoFooter._V169459217_

 

SAO-Progressive-Extrait

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*