Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Sœur Marie-Thérèse des Batignolles T6 (Maëster, Dumas) – Drugstore – 12,50€

Sœur Marie-Thérèse des Batignolles T6 (Maëster, Dumas) – Drugstore – 12,50€

Parution : 10/2008
En Bourgogne, l’abbaye Notre-Dame de Pic accueille une nouvelle arrivante en la personne de Sœur Marie-Thérèse. Celle-ci, qui semble plus intéressée par la découverte des vignobles locaux et des produits du terroir que par la mission divine de sa congrégation, montre très vite sa singularité. Si la résurrection de Jésus la turlupine, c’est bien parce que le jardinier noir qui porte ce prénom a été sauvagement tué par les racistes locaux, la laissant sans image masculine dans un environnement où la virilité lui fait cruellement défaut ! Que ce soit pour brûler les livres de Houelbeider en dédicace au supermarché « Aupré » du coin ou bien encore partir à la recherche du messie susnommé dans les Carpates, Sœur Marie-Thérèse se fait prier !
Ce sixième volet des aventures burlesques de la célèbre religieuse créée par Maëster, dont le précédent tome était intitulé de façon presque prémonitoire Sans diocèse fixe, paraît aujourd’hui chez Glénat après le départ du dessinateur de Fluide glacial, magazine qui l’avait vu naître en 1982. Il aura fallu sept ans ! A noter qu’à cette occasion Sœur Marie-Thérèse est colorisée à moitié par son créateur et pour le reste par Sophie Dumas, l’occasion d’un final en fanfare sous le patronage de Bruce Banner dans une colère « verte ». On retrouve avec plaisir la verve de l’artiste dont la visite du blog termine de démontrer un engagement certain, si toutefois le discours politiquement incorrect de ce nouveau tome ne vous en persuade pas déjà. Des sketchs amplis de clins d’œil cinématographiques entre autres et de gags tous plus saugrenus les uns que les autres s’enchaînent à une vitesse hallucinante.
On termine littéralement bidonné. Assurément une BD qui réussira à dérider les plus sérieux !
Ludovic Grignion

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*