Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Bienvenue chez les Ch’tis (Boon & Veys, Coicault, Ducasse) – Delcourt – 9,95€

Bienvenue chez les Ch’tis (Boon & Veys, Coicault, Ducasse) – Delcourt – 9,95€

Parution : 10/2008
Regardez cette couverture, ça ne vous rappelle rien ? Un film qui a fait plus de 20 millions d’entrées, qui a failli couler une deuxième fois le Titanic ? Oui vous l’avez, et en même temps c’est écrit dessus, Bienvenue chez les Ch’tis ! Après le raz-de-marée cinématographique de cette (excellente) comédie, place à la sortie tant attendue des DVD et autres dérivés, comme cette bande dessinée. Bien sûr, on pourrait dire que point trop n’en faut, qu’on en a un peu tous marre de se faire appeler Biloute ou d’entendre des Heiiiin partout, mais bon, ça fait partie du succès. On pourrait également dire que les adaptations en bande dessinée sont souvent bâclées, purement commerciales et franchement indigestes, mais ici les bénéfices seront versés à des associations caritatives. Bref, on pourrait avoir un à-priori négatif, mais quand on feuillette l’ouvrage, et qu’on l’achète ensuite, notre regard méfiant laisse place à un grand sourire.
Pourquoi ? La présence à l’adaptation de Pierre Veys, dont le talent comique n’est plus à démontrer, est un premier élément de réponse. Il a réussi à rester très fidèle au film tout en coupant, bidouillant certaines scènes, pour des raisons pratiques. C’est très réussi, surtout, je pense, lorsqu’on a déjà vu le film, sinon on aura l’impression que ça va un peu trop vite parfois. Le dessin très caricatural de Frédéric Coicault arrive formidablement bien à retranscrire les scènes cultes, et on rit presque autant qu’au cinéma lorsqu’on voit l’épisode de l’handicapé, de Galabru ou encore de la tournée (générale).
Si vous deviez ne retenir qu’une BD inspirée de la Ch’ti mania, ce serait celle-là car c’est la plus fidèle à l’œuvre originale ! Un bon plat de résistance, après toutes ces entrées !
Nicolas Raduget

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*