Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Cei de Dincolo T1 (Dragan, Talamba) – Mandragora Editions – 29 RON

Cei de Dincolo T1 (Dragan, Talamba) – Mandragora Editions – 29 RON

Cei de Dincolo
Parution : 04/2014

Note de la rédaction : Afin de vous faire connaître la BD d’autres pays, nous ouvrons nos colonnes à des titres publiés à l’étranger. Cette fois-ci, c’est une BD publiée en Roumanie que nous vous proposons de découvrir.

Résumé
Roumanie, octobre 1916, l’armée roumaine se retire de Transylvanie. La colonne du lieutenant médecin Danescu traverse les Carpates. Une pluie d’obus décime la retraite. Le lieutenant se retrouve projeté à la porte d’un monastère orthodoxe perdu au milieu de nulle part. Il entame alors un face à face avec un prêtre sans âge. Deux perceptions s’affrontent : pourquoi ce dieu tout puissant laisse les hommes se détruire et commettre les pires crimes ? Que sont devenus mes amis ? Quel est donc ce lieu étrange où j’erre tout seul ?

Notre avis
Cette BD en langue roumaine ne sort pas exactement de nulle part. Les lecteurs français connaissent Talamba depuis sa collaboration avec Eric Borg (Sidi Bouzid Kids chez Casterman). Depuis sa Bucarest natale, Alex Talamba travaille avec le scénariste George Dragan et Cei de Dincolo T1 În trecatoare (Ceux de l’au-delà, De passage) est leur troisième album après Elabuga en 2011 et Mila 23 en 2012. Dans chacun de leurs albums, les personnages font face à la mort dans ce qu’elle a de plus intérieure, confrontant l’homme à ses horreurs. Les auteurs provoquent à chaque fois la fascination des lecteurs. Talamba fait partie de la nouvelle scène BD roumaine : une trentaine d’auteurs entre 20 et 30 ans qui refusent la fatalité qui voudrait qu’il est impossible de publier de la bande dessinée en Roumanie. Tous font preuve d’un talent incroyable et d’une originalité scénaristique vraiment précieuse. On espère que l’œil franco belge se posera sur eux pour apporter aux lecteurs les albums traduits.

En deux mots
Tamba et Dragan nous conduisent au paradis de la BD avec une étape au purgatoire des hommes.

François Montier
Festival International de la Bande Dessinée de Sibiu (Roumanie)



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*