Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Entre Ciel et Terre T1 (Zhao) – Cambourakis – 15€

Entre Ciel et Terre T1 (Zhao) – Cambourakis – 15€

entre-ciel-terre-couv
Parution : 04/2014

Résumé
Ce premier volume d’Entre Ciel et Terre présente une Chine d’un ancien temps. Petite Huit est malheureuse. La mort de sa mère l’obsède et elle ne cesse de tenter de la retrouver parmi les étoiles, le soir. Ming, son ami et protecteur, tente tant bien que mal de la réconforter. Le jour où la petite fille disparaît, semblant avoir enfin atteint son but ultime, le garçon débute une quête étrange et plutôt inattendue. Il va y rencontrer un étrange taoïste, une princesse sangsue à l’apparence humaine ou encore un policier dont la mission est d’enquêter sur la disparition de la fillette.

Notre avis
Après la très appréciée balade de Yaya, le jeune auteur Chinois Golo Zhao propose ici sa vision de la mythologie chinoise et y abandonne les couleurs présentes dans son précédent succès. Sans doute pour y montrer une certaine noirceur, miroir d’une vie paysanne tellement pénible à l’époque. Entre Ciel et Terre véhicule une grande mélancolie, et tout commence par les difficultés du deuil. On y entrecroise des valeurs partiellement inconnues par chez nous, et surtout une nature très présente. Ainsi, l’auteur montre à nouveau des valeurs que l’on retrouve fréquemment dans l’œuvre du Japonais Hayao Miyazaki. Dans ce premier volume, la notion du taoïsme chinois représente, en réalité, la colonne vertébrale de ce tryptique et permet de découvrir cela avec beaucoup de poésie et de douceur. Entre contemplation, dessins maitrisés et mystères multiples, il nous tarde de connaître la suite des aventures de Ming.

En deux mots
Une plongée mélancolique et mystérieuse dans une mythologie chinoise dont on sait finalement peu de choses.

Gaël Barzin

Lien vers la page des éditions Cambourakis de l’album : Entre ciel et terre T1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*