Accueil » Autour de la BD » Les coulisses » Bulle d’Encre se mobilise pour défendre les auteurs !

Bulle d’Encre se mobilise pour défendre les auteurs !

unnamed

Depuis quelques temps, notamment sur notre page Facebook, nous tenons à informer notre lectorat de la précarisation croissante des auteurs de BD (cf liens en fin d’article).

Nous lançons à nouveau un appel à témoignages : vous êtes auteurs de BD (scénariste, dessinateur ou coloriste) ou un autre professionnel de ce secteur, nous vous invitons à vous exprimer dans nos pages (vous pouvez nous contacter à l’adresse bdencre@bdencre.com).

Pour nos lecteurs qui peuvent s’interroger sur le sens de cette démarche, un rappel s’impose. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’annonce par le RAAP (Régime des Artistes Auteurs Professionnels) d’une augmentation des cotisations de retraite complémentaire des auteurs dès 2016 à hauteur de 8% de leurs revenus. Là où certains auteurs ne payaient « que » 200€ par an, ils devront payer plus de 1000€ ! Une retraite « complémentaire » obligatoire qui a d’autant plus de mal à passer que cela a été décidé sans la moindre concertation et qu’elle touche une profession déjà largement fragilisée. Des auteurs ont déjà jeté l’éponge.

Or, la BD repose avant tout ses auteurs et avec moins d’auteurs, il y aura bien moins de BD de qualité. Outre l’intérêt culturel, il y a aussi un intérêt économique indéniable : qui dit moins de BD dit aussi moins de ventes et moins d’albums. Les librairies, les imprimeries, les maisons d’éditions et bien d’autres secteurs risquent aussi d’être touchés.

Alors que faire ?

– Montrer aux auteurs qu’ils ne sont pas seuls dans cette lutte.
– Contribuer à médiatiser cette situation afin que les médias classiques se penchent davantage dessus et informent le grand public… et par extension que les politiques voient plus loin que la grogne d’une poignée de personnes.

Et vous, amoureux de la BD, à votre échelle ?

Et bien si vous êtes professionnel dans le secteur de la BD, vous pouvez témoigner, comme ça a été précisé en début d’article.
Sinon, vous pouvez nous aider à diffuser cette information aussi bien auprès de vos contacts que de vos élus.

Ne bullons pas !

Pour aller plus loin :
Rencontre avec Florent Calvez du SNAC BD
Lettre ouverte au Ministère de la Culture
La TVA sur les droits d’auteurs en hausse
Signature de l’accord-cadre relatif au contrat d’édition à l’ère du numérique
Echange avec le Ministère de la Culture

Anthony Roux

© Illustration : Bruno Duhamel

Tags : , , , ,

2 Commentaires

  1. Martin
    Posté 11 juin 2014 at 10 h 50 min | Permalink

    Une question par rapport à tout cela : comment les auteurs de BD francophones (qui ne sont pas sur le territoire français) le vivent ? Gagnent ils mieux leur vie en Belgique, en Suisse… ? Payent-ils le même genre de cotisations ?
    Finalement, on lit autant de la BD faite par des auteurs résidant en France que dans les pays voisins…

  2. Posté 11 juin 2014 at 11 h 17 min | Permalink

    Bonjour,
    Très bonne question, on va se renseigner.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*